24 heures III. 12h30

Publié le par Ludo

Voir les épisodes précédents.

 

12h30

Je vais enfin pouvoir gratifier mes papilles gustatives d’un succulent festin. Non, ne vous faîtes aucune illusion. Ce n’est pas parce que j’ai changé de zone que je vais tomber sur un miracle culinaire : la nourriture servie distribuée dans les écoles nippones n’arrive certainement pas à la cheville de la pire des tambouilles carcérales. Pour être tout à fait honnête, elle est parfois un peu meilleure que l’année dernière. Le littoral étant plus proche et son emplacement en pleine campagne fait en sorte que de temps en temps, on peut bénéficier de petites douceurs : crevettes grillées, soupe miso aux coquillages, mini-tomates etc. Bien sûr la plupart du temps nous avons droit à l’éternel bouillon de légumes trop cuits, au riz froid pas bon et au bout de poisson moyen, le tout accompagné de 20cl de lait.

Cette année, j’ai enfin la chance de pouvoir manger chaud (à l’exception du riz qui ne l’est jamais) car pour la première fois, aucune de mes écoles ne me demande de déjeuner avec les élèves. Une fois le dernier cours de la matinée terminé, je peux me restaurer sans attendre vingt minutes ! Ca a l’air de rien comme ça mais cela ne m’était pas arrivé depuis 2001.

Le fait d’être assis dans le calme de la salle des profs me permet aussi de décompresser. Fini le stress des monstres excités qui essaient par tous les moyens de vous administrer un kanchô et fini le vacarme. Je prends donc mon temps et savoure chaque minute de silence.

 

Image Hosted by ImageShack.us


12h55

Il me reste une heure avant le début du dernier cours de la journée. J’en profite pour rédiger un ou deux articles.

14h00

A l’exception d’une école où je dois généralement subir deux cours dans l’après-midi, cette quatrième heure de cours de la journée annonce aussi sa fin.

 

14h45

Je rejoins la salle des profs une dernière fois et commence à rassembler mes affaires. Cette année, le rectorat a décrété que, compte tenu du long trajet que je dois effectuer chaque jour et du peu de trains disponibles, je dois rentrer vers 15h00 (quand je n’ai que zéro ou un cours dans l’après-midi). Inutile de vous dire que cela me convient parfaitement.

 

15h00

Je quitte l’école, reprends mon vélo et fais route pour la gare.

 

A suivre

Publié dans Ecoles