Le Grand Bornand, seconde partie

Publié le par Ludo

Voir l’épisode précédent.

 

Epuisé par la dernière montée, je suis contraint de mettre le pied à terre après un virage à gauche.

 

Alors que les corbeaux se paient pas mal ma tête, j’aborde la dernière montée, très accentuée, en poussant le vélo à bout de bras et en haletant comme un lapin auquel on aurait demandé de descendre les poubelles à l’issue d’un marathon alors qu’une cascade de sueur parcourt mon visage et que les gouttes me gênent la vision.

Publié dans Ambiances

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :