Okinawa, deuxième partie

Publié le par Howard & Ludo

Voir l’épisode précédent.


Le touriste en quête de souvenir trouvera son bonheur dans la rue internationale (kokusaidôri 国際通り). Outre une floppée de statuettes de shisaa シーサー disponibles (dont nous reparlerons demain), on peut acheter une multitude de denrées locales et les faire envoyer par la poste.

Le souvenir le plus étonnant reste sans aucun doute ce crapaud porte-monnaie. Il s’agit d’un vrai mais avec une fermeture éclair en plus.

 


A suivre

Publié dans Ambiances