Les grouillants

Publié le par Ludo

Voir les épisodes précédents.

 

Je me souviens avec émotion de ma première rencontre avec un cafard : c’était dans sur le mur d’une izakaya à Osaka. Depuis, j’en ai vu plusieurs à raison de deux à trois par an, mais heureusement jamais chez moi. Habiter en hauteur a ses avantages.

Lors de notre voyage à Okinawa, et en particulier à Ishigaki, il ne s’est pas passé une journée sans que nous tombions nez à nez avec un gokiburi en plein milieu du trottoir le soir. Alors qu’il pleuvait des cordes, lors de notre première nuit sur l’île, un cafard peu timide se jouait de notre frayeur en ne bougeant pas une patte.

 


A suivre

Publié dans Ambiances

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :