Dogs and Demons

Publié le par Ludo

A tous ceux qui résident au Japon ou projettent de le faire, à tous ceux qui voient dans ce pays un paradis terrestre, je ne saurais que trop conseiller la lecture de ce livre (malheureusement uniquement en anglais), écrit par l’Américain Alex Kerr qui y vit depuis plus de trente-cinq ans. Dogs and Demons constituent l’un des rares ouvrages de renommée internationale qui critiquent ouvertement cette contrée à travers différents larges sujets tels que l’environnement, les médias, l’école, les constructions etc.

On pourra regretter cependant une partie de l’argumentation basée sur une vision idyllique et naïve du passé : « autrefois, la verdure était partout », certaines conclusions tirées un peu trop vite, un point de vue erroné sur l’éducation (exact en théorie mais certainement pas dans les faits), et certaines théories qui renvoient un peu trop systématiquement aux problèmes de constructions. On peut aussi déplorer quelques piques gratuites aux mangas sans explications satisfaisantes, et de nombreuses comparaisons avec le pays d’origine de l’auteur bien que cela soit inévitable, même si d’autres pays sont parfois cités.

Image Hosted by ImageShack.us


Mises à part ces petits désagréments, on peut savourer un ouvrage critiquant sans modération le Japon à grands renforts de citations et de témoignages de personnalités (y compris japonaises) avec une vision réaliste du pays. Il suffit de regarder autour de soi pour se rendre compte de la véracité des dires de Kerr.

Les chapitres sur les travaux publics, l’environnement, le journalisme, la bureaucratie et l’utilisation des fonds publics effraient tellement ils sonnent juste.

On y apprend entre autres que 43% des arbres des forêts naturelles ont été remplacés par des cèdres après la guerre afin de faire entrer le pays dans le commerce international du bois. Cela se révéla un échec complet : les espèces végétales d’origine ont été sacrifiées, les sols se sont asséchés, le Japon importe aujourd’hui à hauteur de 80% son bois, et la quantité de pollen de cèdre dégagée provoque à chaque printemps un nombre incroyable d’allergies (kafunshô 花粉症), plus de 10% des habitants sont touchés, même les grandes métropoles sont atteintes. Je n’en dirai pas plus.

Si vous habitez au Japon : la lecture de Dogs and Demons risque de vous mettre sérieusement de mauvaise humeur et d’influencer votre quotidien. Gardez à l’esprit que l’on pourrait trouver beaucoup à dire d’autres pays comme la France et que l’auteur garde malgré tout l’espoir à la fin.