Gougl d’automne 2008

Publié le par Ludo

Depuis hier, il n'est plus possible de publier des commentaires pour la bonne et simple raison que je les ai supprimés. Rassurez-vous, les anciens resteront toujours disponibles.

Je m'excuse auprès des commentateurs réguliers dont les remarques me manqueront surement mais je dis bon vent à tous ceux qui critiquent pour un oui ou pour un non, ceux qui cherchent plus la bagarre que le débat, ceux qui parlent pour ne rien dire en commençant leur post par "je ne suis jamais allé au Japon mais...", aux fanatiques du Japon qui se sentent bêtement offusqués dès que l'on ose dénoncer les choses qui clochent dans ce pays, à ceux qui menacent, à ceux qui insultent etc.

Depuis plus d'un an maintenant je réfléchissais à cette éventualité mais c'est en voyant le nombre croissant de cons s'exprimer sur différents sites que je me suis rendu compte que les commentaires, jadis un moyen de faire connaissance avec les internautes en communiquant avec eux dans une atmosphère conviviale, sont devenus un défouloir pour le moindre débile ignorant. C'est donc sans regret que j'y mets fin.

Sans transition, plusieurs séries d’articles se retrouvaient à cheval sur plusieurs rubriques ou méritaient simplement plus d'attention. J'ai donc décidé de les mettre en valeur dans l’encadré situé à gauche. Vous y retrouverez le premier post de chaque vous donnant accès à la suite judicieusement disponible en cliquant sur « A suivre... ».


Au menu :

Notre mariage

Okinawa

24 heures

24 heures de Naoko

Faune ferroviaire

Gestuelle nipponne

Drôles de questions

Le Japon pour les Nuls

Les dix

Tu ne déféqueras point

China Eastern

Vous aurez sans doute aussi remarqué d'autre part que le compte du nombre de visiteurs et de pages lues depuis la création du blog a disparu. Le système des statistiques de la plate-forme ayant changé début octobre, cela a rendu les données antérieures obsolètes et j'ai donc décidé de ne plus les afficher.


Image Hosted by ImageShack.us

Publié dans Gougl