Tu ne dormiras point

Publié le par Ludo

Nous croyions avoir atteint le maximum de décibels dans notre appartement mais depuis vendredi, tout porte à croire que nous nous étions fourré le bras dans l’œil. Depuis, tous les jours entre 22h00 et 03h00 (à l’exception de la nuit de dimanche à lundi), des travaux de goudronnage ont lieu au carrefour voisin… Ce type de remue-ménage avait lieu une fois par an, car la préfecture jugeait bon de dépenser l’argent des contribuables par les fenêtres pour des tâches inutiles. Hors, depuis avril dernier, c’est la troisième fois. Louche, non ? Ce bruit que vous entendez vaguement (mon dictaphone a ses limites), nous le ressentons dix fois plus fort. Je pense qu’il s’agit d’un énorme groupe électrogène. Une fois par heure et pendant quinze minutes, s’y rajoute le son insupportable d’une dameuse. Pour vous faire une idée, imaginez le son du raclement d’une pelle sur l’asphalte, près de vos tympans.

Vivement que ça se termine…

Publié dans Ambiances

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :