L’heure des statistiques, seconde partie

Publié le par Ludo

Voir l’épisode précédent.


Image Hosted by ImageShack.us

 

Nombre d’heures à ne rien faire : incalculable

Journées les plus chargées : 6 heures de cours et le déjeuner avec les enfants

Journées les moins chargées : aucun cours et rien à faire de 8h10 à 16h30… pendant trois jours

Nombre de classes sans ijimé : une dizaine (sur 250)

Nombre de suicides ou tentatives de suicides d’élèves d’écoles où j’officiais : 3 (dont un cas en primaire)

Heure la plus avancée où je sois arrivé à l’école : 8h00

Heure la plus tardive où je sois arrivé à l’école (sans que cela soit un retard) : 9h00

Heure la plus avancée où j’ai quitté l’école (sans que ce soit pour raison de santé ou que j’en ai exprimé le souhait) : 13h00

Heure la plus tardive où j’ai quitté l’école : 18h30

Nombre d’altercations houleuses avec des élèves : 3

Nombre de fois où j’ai eu envie de tout plaquer : incalculable

Nombre de fois où j’ai eu envie de quitter la classe tellement c’était insupportable : pendant tous les cours de premières et deuxièmes années à O. + une vingtaine de fois ailleurs

Plat le plus immonde jamais ingurgité à la cantine : salade de pâtes à l’ananas avec de la mayonnaise (deux fois qui plus est)

Plat le meilleur : curry indien avec nan

Meilleur coup de chance : quand un cours de ma pire classe en 2003 fut annulé car le tiers des effectifs avait la grippe

Température la plus froide subie en hiver en classe : 4 degrés

Température la plus chaude subie en été en classe : 37 degrés

La plus grosse classe : 45 élèves

La plus petite classe : 15 élèves

Moyenne des effectifs d’une classe : 36 élèves

Pire moment où je me sois rendu à l’école : 30 minutes sur un vélo trop petit, sous la neige

Nombre total d’élèves dont je me souviens le nom : une soixantaine

Publié dans Ecoles