Eigozuke

Publié le par Ludo

Basé sur le même principe que Brain Training et Kanji sono mama, Eigozuke demeure l’une des applications les plus populaires sur Nintendo DS au Japon. Il vous permet d’améliorer votre niveau d’anglais ou au moins d’en cimenter les bases. Autrement dit il fait un peu mon boulot. En démarrant en primaire en avril dans une classe agitée, une petite peste n’a pas manqué de me lancer « à quoi ça sert d’apprendre l’anglais à l’école puisqu’il y a Eigozuke sur DS ?», ce à quoi je répondais par « il faut quand même connaître la langue un minimum hé ! », traduction soft de ce qui me passait par l’esprit à ce moment précis : « Toi, je ne vais pas te faire de cadeaux, p’tit monstre ! ».

Image Hosted by ImageShack.us


Alors que je l’ignorais totalement à l’époque, je suis en mesure de confirmer aujourd’hui que l’utilisation de ce logiciel requiert un certain niveau de connaissances. Les grands débutants peuvent donc passer leur chemin. Ouf !

Grâce à Eigozuke, ceux qui souhaitent se perfectionner, peuvent passer des épreuves quotidiennes de dictée, de lecture, de traduction etc. au moyen du micro interne de la console et du stylet. Vous serez ensuite évalué et pourrez voir votre progression sur un graphique.

Ici aussi, la reconnaissance graphique pêche un peu. On ne peut qu’écrire en script et toute ponctuation, apostrophe ou majuscule de début de phrase est ignorée. Je trouve cela vraiment regrettable dans la mesure où beaucoup de Japonais commettent des erreurs à ce niveau… Pour le reste, les exercices s’avèrent de bonne facture et les notes semblent plus justes que pour Brain Training. A quand un furansugozuke (version française pour les Japonais) ?