Voyage en France. Départ du Japon le 6 août 2006

Publié le par Daishi

Daishi, le frère de Naoko, débute aujourd’hui son long journal de bord détaillé concernant son séjour en France. Le tout s’étalera sur 34 articles (!) dont la conclusion coïncidera avec les derniers billets de Naoko début février. Vous retrouverez Daishi une fois par semaine dans un premier temps puis deux fois par semaine vers la fin octobre. Bonne lecture !

NB : Vu la longueur des textes, vous retrouvez une traduction en français après chaque paragraphe japonais.

 

【フランス紀行~日本/出発編~】2006/08/06

早朝5時50分、時計のアラームが鳴る10分前に目が覚めた。

8月8日にフランスで妹の結婚式が行われるのだが、その式に僕も参加する事となり

観光もかねて今日から約1週間、フランスに旅行する事になったのだ。

両親も式に参加するので、同じ飛行機に乗って行こうという事になり

まずは両親の住む実家のある愛知県の、中部国際空港へ移動しなくてはならない。

両親とは空港で直接待ち合わせる事になっている。

6時40分、辻堂を出発。以後、小田原から新幹線に乗り換えて名古屋へ到着。

そこから空港へ向かう電車の中で

「空港行きの電車に乗ったよ。今、金山駅を出たところ。」と母親に電話をすると

「私たちも今、金山を出た所なんだけど()」と。

車両を移動すると両親が椅子に座っていた。偶然だ。

そして、どうやら僕の乗ったこの電車は特別急行のようで、

普通乗車券の他に切符(300、安い)が必要らしい。知らずに乗ってたよ。

 

Tôt le matin à 5h50, je me réveille dix minutes avant l’alarme de mon réveil.

Je pars donc pour la France pendant une semaine pour du tourisme et surtout pour le mariage de ma sœur dont la cérémonie aura lieu le huit août.

Mes parents sont aussi de la partie et nous partagerons le même vol, mais avant je dois me rendre dans leur région de résidence à l’aéroport international du Chubu où nous devons nous retrouver.

6h40, je quitte Tsujidô. Ensuite, je prends le shinkansen à Odawara en direction de Nagoya et à partir de là un autre train dans lequel j’appelle ma mère au téléphone : « Je suis dans le train pour l’aéroport. Là on vient de dépasser Kanayama ». Elle me répond en riant : « Nous venons aussi de dépasser Kanayama en fait ». Je rencontre mes parents assis dans un autre wagon. Sacrée coïncidence.

Puis je me rends compte que le train que j’ai pris est un express spécial pour lequel un ticket supplémentaire (300, vraiment pas cher) est nécessaire. Je suis monté dedans sans le savoir.

 

両親と会うのも久しぶりで、色々と会話をしている間に空港へ到着。

宅急便で先に空港へ送っておいた荷物を受け取り、旅行代理店の受付でで往復の航空券を受け取る。

それにしても人が多い。セントレア(中部国際空港の別称)は最近出来た新しい空港で

土産物屋、レストランだけでなく展望温泉まである、一種の観光施設のようになっており

飛行機を使わない観光客も結構いたんじゃないかな。

とりあえずチェックイン、1時間半ほどかかった。

チェックインのとき、周りを見ているとすごい数の中国人が居た。

薄っぺらいメッキのアクセサリやド派手なのに安っぽい時計が特徴的だった。

旅行カバン以外にもダンボール6箱ほどをテープで一つにまとめている人とかが居て

お土産にしては量が多すぎるし、商売をするほどの量でもないような・・・

チェックインを済ませた後、レストランで昼食をとる予定だったのだが、

出発までの時間がなかったので出国手続きを済ませた後、出発ゲート近くのスタバで一服。

が、ここに来て30分の出発遅延の案内が。飯食えたよ・・・

Image Hosted by ImageShack.us

 

Cela faisait longtemps que je n’avais pas vu mes parents et c’est après avoir beaucoup discuté que nous arrivons à l’aéroport.

Je récupère les bagages que j’avais préalablement envoyés par la poste et obtiens mon billet d’avion (NDLudo : contre un coupon) au comptoir dédié.

Il n’y a pas à dire mais il y a beaucoup de monde. Centrair (l’autre nom de l’aéroport), récemment achevé, accueille aussi un grand nombre de visiteurs n’empruntant pas l’avion et qui profitent de ses boutiques de souvenirs, de ses restaurants mais aussi de ses bains publics, ce qui en fait un lieu touristique à part entière. Bref, il nous faut une heure et demi pour enregistrer les bagages. Autour de nous une marée humaine de Chinois. Certains se distinguent par des bijoux plaqués or superficiels ou des montres top kitch.

Il y a aussi ceux qui, en plus de leur sac de voyage, trimbalent six cartons attachés les un aux autres par une longueur de bande adhésive, ceux qui croulent sous les souvenirs comme s’ils avaient l’intention d’en faire le commerce malgré la faible quantité du stock ainsi accumulé…

Une fois le check-in terminé, nous pensions déjeuner dans un restaurant mais nous n’avons que peu de temps avant le décollage. Après le passage à la douane, j’allume une cigarette au Starbuck à proximité du satellite. Et là on nous annonce que le décollage va se dérouler une demi heure plus tard. J’aurais mangé quelque chose, moi, si j’avais su…

 

今回の旅行では格安チケットを利用したので上海での乗り継ぎが必要。航空会社は中国東方航空

という事でまずは上海へ向かう事になるのだが、その飛行機がまぁひどいオンボロ。というか古い。

10数年前に乗った国内線を思い出すほど古い。

そして機内食が酷くまずい。中華丼のまがい物、正体不明のメロン風の果物、

しなびたサラダ、戦後のようなパン、プリンの容器のようなものに入った水。

メインの料理はレーション(戦時中の兵士へ配給される食料)みたいだった。

ドリンクにコーラをもらったのだが酷くぬるい。

中国への入国カードは3枚書も書かされた。そのうち二枚には「この一週間に鳥に触りましたか?」と書いてあった。

鳥インフルエンザの影響がまだ残っているんだな。

機内のパンフレットを見たり、両親と会話しながら2時間ほどで上海、浦東空港に到着。

バスに乗り換えて空港へ向かう。非常に蒸し暑いのにバスの空調は未稼働、ありえない!

 

つづく

 

Pour ce voyage nous prîmes le moins cher ce qui nous imposait une escale à Shanghai. La compagnie : China Eastern. Quoi qu’il en soit, nous devions faire route pour Shanghai dans un zinc à l’état déplorable, disons vieux. Je me souvins alors des avions de lignes nationaux d’il y a plus de dix ans.

Le repas demeurait affreusement infect. Du faux chukadon (NDLudo : bol de riz surmonté d’aliments chinois du genre crevettes, champignons, gélatine etc.), un semblant de melon inconnu au bataillon, de la laitue flétrie, du pain d’après-guerre, un récipient à flan qui contenait de l’eau. Le plat principal ressemblait à une ration (celle distribuée aux soldats pendant la guerre).

Comme boisson, on me donna un cola terriblement tiède.

On nous demanda de remplir trois fiches pour l’immigration. Deux d’entre elles demandaient si nous avions été en contact avec de la volaille.

La grippe aviaire a encore une forte influence.

Après avoir lu les instructions de bord et avoir discuté avec mes parents pendant près de deux heures, nous arrivions à Shanghai Pudong.

Nous prîmes un bus jusqu’à l’aéroport. La climatisation n’y fonctionnait pas et il y faisait très humide et chaud. Incroyable !

A suivre

Publié dans ガリアへ-En Gaule