Voyage en France. Shanghai le 6 août 2006

Publié le par Daishi

Pour voir l’épisode précédent, cliquez ici.

 

【フランス紀行~上海編~】2006/08/06

上海からパリ行きの飛行機が出発するまで、9時間ほど待ち時間があった。
空港は郊外にあり、回りには特に何も無いので
飯を食いに街まで行く予定を立てていたのだが、母の手荷物が思いのほか重かったので荷物の一時預かり所を探したけど見つからないので仕方なく持っていくことに。
浦東空港からは世界で唯一正式稼動しているリニアモーターカーが
市内近くまで運行している事を事前にネットで知ったので当然それに乗る。席は普通の席とVIP席があったのだが、渋る父親を説得しVIP席で行くことに。昔、父親が中国へ旅行した際に残っていた""(中国のお金)で切符を買った。ここで手持ちの元がほぼなくなったのだが、空港での両替は高いと聞いていたので街まで出てから銀行を探す事にした。

 

Nous dûmes attendre neuf heures à Shanghai avant de reprendre l’avion pour Paris.

L’aéroport se trouve en banlieue et il n’y a rien autour. Nous avions prévu d’aller nous restaurer à Shanghai mais nous tenions à trouver une consigne pour y déposer les bagages lourds de souvenirs de ma mère. N’en ayant vu aucune, nous décidâmes de les prendre finalement avec nous.

D’après mes recherches préalables sur le net, le seuil train à sustentation magnétique officiellement en activité au monde relie Pudong à Shanghai et je tenais à l’emprunter. Il y avait deux types de places : les normales et celles destinées aux VIP mais devant mon père grognon je me résignais à prendre les secondes.

Mon père pu acheter les billets avec des vieux yuans qui lui restaient d’un séjour en Chine autrefois. A ce stade, il ne nous restait quasiment plus rien en devises et comme les taux de change pratiqués à l’aéroport étaient élevés d’après ce que j’avais entendu, nous décidâmes de retirer de l’argent à la banque une fois sortis du train.

 

改札を抜け、ホームに降りようとすると係員が中国語で何かを言ってきた。英語で分からないというと、困った顔でどこかへ行ってしまった。よくわからなかったけど、周りの人もホームに降りないでいたのでその場で待機することにした。しばらくすると周りの人がわらわらとホームに降りて行く。なるほど、こういう事だったのね。
ホームに到着して数分で列車が到着。結構カッコイイ。
VIP席は高級感溢れる感じで、内装も現代風で綺麗。椅子も大きくて柔らかい。でも何故かみすぼらしい現地人が乗っていて警察っぽい人に怒られていた。つまみだされるわけでもなく、ずっと乗っていたのだがいったいなんだったのだろう。
列車が出発、乗り心地はやはりレールとは少し違う感じはする。エアサスっぽい感じなのかな。
あっという間に430km/hに到達、気のせいなんだろうけど重力を感じた。流れる風景を見るともの凄く速い。速過ぎてわずか20分で駅に到着してしまう。
飛行機は怖いから、この電車でパリまで行きたいなぁ
()

 

A peine le portillon franchi pour monter dans le train, un responsable de gare m’accosta en chinois.

M’annonçant qu’il ne parlait pas anglais, il fit la moue et s’éloigna.

Je ne compris pas ce qu’il voulait mais comme les autres personnes ne descendaient pas sur le quai, nous décidâmes d’attendre. Quelques instants plus tard la foule alentour nous rejoignit sur le quai. Bon sang mais c’est bien sûr : on se positionne sur le quai et le train arrive en quelques minutes. Plutôt cool !

Comme pour donner un sentiment de luxe aux places VIP, la décoration y est superbe et moderne. Les sièges y sont vastes et confortables. Pourtant un autochtone miséreux y était assis et subit les foudres d’une espèce de policier. Il ne fut pas jeté dehors mais resta à sa place. Je me demande vraiment ce qu’il s’était passé.

Une fois en route, je sentis les quelques différences avec les rails traditionnelles. Quelque chose proche du coussin d’air probablement… En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, nous atteignions 430 Km/h et je ne sais si ce n’est que moi mais il me semble avoir ressenti une certaine inertie.

Le paysage défilait à toute vitesse.

Nous arrivâmes trop rapidement au bout de vingt minutes.

Comme j’ai peur de l’avion, j’aurais bien voulu prendre ce train jusqu’à Paris !

 

 

龍陽路駅(リニアモーターカーの終点、というかこの駅と空港の直行のみだが。)に到着。ここから地下鉄に乗り換えて市内へ出るのだが、ここに来て一つ後悔する事に。
駅に到着して銀行の場所をインフォメーションでたずねると
「もうどこも営業してないアルよ。5時までアルよ。」と言われた。え?もうそんな時間?と思い時計を見ると450分。飛行機の出発、到着が遅れていた事、出国手続きでかなり長蛇の列に並んだ事、空港で荷物の預かり所とトイレを探していたりと、いつの間にか思っていた以上に時間が過ぎていたのだ。

Image Hosted by ImageShack.us

 

A la gare de (le terminus, en fait le seul arrêt de la ligne), nous descendîmes.

Un regret depuis notre arrivée à Shanghai : nous devions prendre le métro pour nous rendre en centre ville mais nous devions retirer de l’argent. Au bureau d’information de la station on nous répondit : « Les banques fermées hein. Jusqu’à cinq heures hein » (NDLudo : l’accent chinois vu par des Japonais est plutôt difficile à retranscrire). Hein ? Quoi ? Déjà cette heure-là ? Je regardai ma montre : 4h50. La sortie de l’avion, le fait qu’il était en retard, les formalités douanières après de longues files d’attente, la recherche d’une consigne et des toilettes… bref, tout cela nous avait pris beaucoup trop de temps.

 

この後、どうにか街までたどり着いてもATMの場所もわからないし、そもそも日曜日なのでシティバンクで引き出せるかも分からない。日本でも時間外でお金を引き出せず、困ることがたまにあるくらいだ。僕はこの程度のトラブルは結構好きなんだけど、両親はたぶん不安だろうと思い最悪の場合、時間までに空港へ戻れないんじゃないかという不安もあったので街へ出ることを諦め、空港へ戻ることにした。
元の手持ちも残り
1000程しかなかったので、タクシー乗り場で「日本円で乗せてくれ。」と制服を着た運転手らしき人に交渉していると、人がいっぱい集まってきた。
一人英語が出来る人が居てその人と交渉すると「4000円でいいよ。」との事。
ネットで調べた情報だと空港から市内まで150元程だったはず。日本円だと2400円くらい。手数料を考えても高いと思ったので一応交渉してみるが「空港まではすごい遠いんだよ」と言われる。

 

Une fois en ville, nous ne savions pas où trouver des distributeurs de billets et comme c’était dimanche il nous était impossible de retirer chez City Bank (NDLudo : où la famille de Naoko a ouvert un compte avant le départ pour pouvoir retirer de l’argent à l’étranger). C’est vrai qu’au Japon si l’on a besoin d’argent en dehors des heures d’ouverture, on est bien embêté (NDLudo : bien que maintenant les combini ouverts 24h/24 proposent ce service). Moi, ce genre d’ennui ne me dérange pas trop mais ce n’était sans doute pas le cas de mes parents et puis il y avait la crainte de ne pas pouvoir retourner à l’aéroport dans le pire des cas. Nous avons donc renoncé à nous balader pour rentrer vers Pudong. Il ne nous restait que l’équivalent de 1000 en yuan, nous négociâmes donc avec un chauffeur de taxi en uniforme pour qu’il prenne nos yens ce qui provoqua un petit attroupement. Il y avait apparemment un type capable de parler anglais et après avoir discuté avec lui, il nous répondit qu’il nous emmènerait à l’aéroport pour 4000. En regardant sur le net, j’ai appris que le trajet revenait à 150 yuans, ce qui fait grosso modo 2400. Pensant que cela faisait de toutes façons un peu cher, nous tentâmes de marchander mais le chauffeur nous rétorqua « Il est vachement loin l’aéroport ».

 

ここで揉めて面倒な事になるのも嫌だったので、その条件でタクシーに乗る。来る時にVIP席に乗っていなかったら、地下鉄で街まで移動できたし食事はクレカで支払えるだろう。その後、空港に戻る為には結局の所、元が足りないわけだが、24時間使えるATMもあったかもしれない。ここから日本円で空港まで乗れたんだから、街からも乗れた可能性が高い。僕のわがままで目的を達成することが出来ず、車中では非常に後悔した。タクシーは物凄い乱暴な運転でぶっとばし40分ほどで到着。その距離は60kmくらい。日本だと一万以上だなーと自分を慰めつつ料金を支払うともの珍しそうに千円札を眺める運転手。あぁそうか、見慣れて無いんだからニセ札渡してもバレないな()

 

つづく

 

Pour éviter les ennuis, nous nous pliâmes aux conditions du taxi. Si nous n’avions pas profité des places VIP dans le train, nous aurions eu l’argent nécessaire pour nous rendre en centre ville en métro et nous aurions pu payer le restau avec une carte de crédit. Bref, nous n’avions pas suffisamment de yuans pour rejoindre Pudong mais il devait sans doute y avoir des distributeurs ouverts 24h/24. Nous arrivâmes à destination à partir de là mais si ça se trouve nous aurions pu faire de même à partir du centre ville pour une somme moindre.

Par ma faute, nous ne pûmes réaliser ce que nous avions projeté, et je le regrettai vraiment dans la voiture.

Avec une conduite ultra-brutale, le taxi arriva en 40 minutes éclair. Il devait y avoir 60Km de route. En me disant qu’on aurait payé plus de 10000 yens au Japon pour un trajet similaire, je lui tendis les billets qu’il prit et regarda longuement. Ah oui ! Puisqu’il n’avait pas l’habitude des yens, nous aurions pu lui filer des faux billets (je plaisante) !

 

A suivre

Publié dans ガリアへ-En Gaule

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :