梅ぼし☆

Publié le par Naoko

庭の梅で、梅酒に引き続き、梅ぼし作りに挑戦しました!日本ではスーパーでしか買ったことがありませんでしたが、ここはフランス…易々と手に入るものではありません。インターネットで情報を集めて、ワクワクしながら毎日梅干しと戦いました。

 

8月初め。やっと黄色くなり始めた梅干し。本当はもっと完熟になるまで待って作業した方が良いのだけど、もう我慢できなくて、ついに梅干し作りを始めちゃいました。

綺麗に洗って、しっかりと水を拭き取り、殺菌消毒した瓶に塩と梅を交合につめていきます。梅が1kgに対して塩は200g。その上に2重に重ねた水入りビニール袋を“重し”代わりに置きます。

そして待つこと10日。カビが生えないか毎日チェック!すると透明な『梅酢』が瓶一杯にあがってきます。

そしてそして、1か月後。しっかり『梅酢』に漬かった梅をとりだし、外に干します。くっつかないように並べ、絶対に雨に濡れないように気をつけます。一日ごとにひっくり返して、約5日。まだまだここで終わりではありません。味見をしてみると、とってもしょっぱいので、塩をなじませるために、密封容器にいれて一カ月冷暗所に置きます。

そしてついに終わりの時!!ものすごい労力と時間をかけた可愛い可愛い私の梅干しちゃんたち。カビが生えないか毎日気をつけてチェックしました。いよいよ旅立ちの時ですね。と、味見をしてみると…ちゃんと梅干しの味がするではないですか。でもしょっぱいんので、まだまだ置いておいた方が良さそうです。半年以上置くと味がなじむよう。

はぁ~、時間のかかるものだなぁ。買うとあんなに簡単でおいしいのに(-_-)でも暇つぶしには楽しめました♪

 

Image Hosted by ImageShack.us


Les prunes salées.

Toujours avec les prunes du jardin, après m’être essayée à l’umeshu, je me mettais à la préparation des umeboshi (prunes salées) ! Au Japon, je m’étais toujours contentée d’en acheter au supermarché mais en France, c’est introuvable. Toute contente, je me lançais dans un combat quotidien pour ces prunes après avoir glané des informations sur la toile.

 

Début août. Les prunes ont enfin commencé à jaunir. En fait j’aurais dû attendre qu’elles soient un peu plus mures mais j’en avais marre d’attendre.

Après les avoir soigneusement nettoyées, puis essuyées, on les place dans un bocal stérilisé au préalable, mélangées à du sel. Pour un kilo de prunes, il faut 200g de sel. Au dessus on pose deux sacs plastiques remplis d’eau pour former deux couches faisant office de « presse-papier ».

On attend ensuite dix jours. Il est important de vérifier tous les jours s'il y a de la moisissure ! C’est ainsi qu’un vinaigre de prune incolore se forme et monte petit à petit dans le bocal.

Un mois plus tard, on se débarrasse du vinaigre et on sort les prunes. On les aligne ensuite dehors de telle sorte qu’elles ne se touchent pas et en veillant à ce qu’elles ne subissent la pluie à aucun prix. Chaque jour on les retourne et ce, pendant cinq jours. Ce n’est pas encore fini. Si on les goûte à ce moment-là elles sont ultra salées. Afin d’adoucir le tout, on les replace dans un récipient hermétique que l’on laisse au réfrigérateur pendant un mois.

C’est presque prêt !! Admirez donc ces adorables umeboshi qui m’ont demandé tant d’effort et de temps ! J’ai bien fait attention tous les jours à ce que de la moisissure n’apparaisse pas. C’est enfin l’heure du verdict. Après avoir goûté... c’est bien de l’umeboshi. C’est encore un peu trop salé et il est donc préférable de les laisser reposer pendant six mois supplémentaires.

Haaa... Ca prend vraiment du temps. Dire qu’on n'a rien à faire quand on les achète, c’est bon tout de suite. Mais bon, je me suis quand même bien amusée.

Publié dans ココリコ-Cocorico