Voyage en France. L'arrivée et Orléans, le 7 août 2006 (troisième partie)

Publié le par Daishi

Voir les épisodes précédents.

 

スーパーから戻ると、ルドの下のお姉さんと、その子供二人あとお姉さんの彼氏が来ていた。またもやキスの挨拶、これは結構照れる。そして昼食をとり、チーズとワインをたっぷり頂く。この旅行を通して結構な種類のチーズを食べたのだが中でも一番好きなのが青かびのチーズ。特に中の柔らかいものは最高にうまかった。次いでブリーというカマンベールに似たチーズ。他にも沢山食べたがどれも美味い。ウォッシュタイプのものやヤギのチーズも難なく食べれたし、むしろ美味しかった。美味いといっても、味や香りが濃くて美味いという事なのでもともと好きじゃない人はやはり無理な味だとは思う。これまで日本ではあまりワインを飲む事が無く、好きな酒ではなかったのだがこの日、パンとチーズとワインの絶妙な組み合わせに気づいた。日本でも生活に取り入れたいのだが、チーズが高いから毎日は難しいだろうな。フランスでは三食の内、朝と夜はわりと簡単にすませて昼食をたっぷりとるらしい。そして毎食後、チーズそしてデザートへと続く。デザートは先にも書いたとおりフルーツかケーキ。パリなどの都会で一人暮らしをしているとまた違って来るんだろうけど

 

De retour du supermarché, la deuxième sœur de Ludo, son copain et ses deux enfants étaient arrivés. Je refis la bise non sans une certaine timidité. Nous déjeunâmes ensuite, et je me servis copieusement de fromage et de vin. J’eus l’occasion durant ce voyage de goûter à plusieurs sortes de fromage et celui que je préfère le plus reste le bleu. En particulier celui dont l’intérieur est fondant demeure un délice (NDLudo : je pense qu’il parle du Roquefort). J’aime aussi le brie, un fromage proche du camembert (NDLudo : le mot camembert est connu au Japon, ce qui n’est pas le cas du brie). Tous les autres fromages que j’ai pu déguster étaient également délicieux. Je n’ai pas eu de problème avec ceux à pâte molle à croûte lavée (NDLudo : genre Pont-l’évêque ou Reblochon) et le chèvre. Au contraire, c’était un régal. J’ai beau clamer que c’est bon mais il s’agit d’un goût dense et d’une odeur forte qui ne plairaient pas à ceux qui n’aiment pas le fromage à la base.

Jusque là, je n’avais jamais vraiment bu de vin, ce n’était pas un alcool que j’appréciais, mais ce jour-là je découvris le fabuleux mélange pain/fromage/vin.

Je voudrais répéter ce rite dans la vie quotidienne japonaise mais comme le fromage y est cher, on ne peut s’y livrer tous les jours. En France, parmi les trois repas de la journée, on ne mange que simplement au petit-déjeuner et au dîner alors que les quantités demeurent plus importantes pour le déjeuner.

De plus après chaque plat de résistance, on avale fromage et dessert. Comme je l’ai décrit auparavant, cela peut-être des fruits ou des pâtisseries. Bon, quand on habite seul dans une ville comme Paris, j’imagine qu’on ne festoie pas toujours ainsi.

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

食事の際にはナイフとフォークを使って食べる事になるのだが、それらを使い慣れていない両親は手が筋肉痛になったと言っていた。例えばピザなどもナイフとフォークで食べるのだが(僕は手で食べた。)

旅行の後半、使い方にも慣れてくると、いろいろと便利な部分もある事に気がついた。しかしやはり使い慣れた道具ではないので、どの場面で何を使えばいいのか悩む場面もあったのだがそこは見よう見まねでどうにかごまかした。ナイフとフォークの使い方については、日本でもよく話のネタになっている。例えばフォークの背にライスを乗せて食べるという方法。よくこれは間違いだという人がいるが、あながちそうと言い切れるわけでもない。調べてみたところ、イギリス人は豆類は潰してからナイフの背に載せて食べるらしい。恐らくその方法が日本に入り、同じ穀物である米を背に載せるようになったのじゃないかと思う。今回、カレーを食べる機会があったのだが、皆フォークの腹ですくって食べていた。ガチャガチャと大きい音を立てたり、スープをすすったりしない様に最低限のマナーさえ知っておけばあとは食べやすいように食べればいいんじゃないのかなー。外国人が日本で箸の扱いに四苦八苦しているのを見て、行儀が悪いとか思わないでしょ。実際、相手がどう思うのかは分からないけど、僕は同じ事だと思うんだけどな。

 

つづく

 

Pendant le repas on utilise un couteau et une fourchette mais mes parents qui n’en ont guère l’habitude finissaient par avoir des courbatures aux mains (NDLudo : la main gauche). On a même mangé une pizza avec ces ustensiles (moi avec mes doigts). A partir de la deuxième partie du séjour je m’y étais habitué et y trouvais même plusieurs avantages. Néanmoins comme je suis un novice, il y eut plusieurs moments où je me demandais comment procéder. Je me contentais donc de copier mes voisins.

L’utilisation du couteau et de la fourchette demeure un sujet de discussion pour les Japonais. Par exemple, le fait de mettre le riz sur le dos de la fourchette : beaucoup pense que cela ne se fait pas, mais cela n’est pas tout à fait exact. D’après mes recherches, les Anglais ingèrent les haricots après les avoir écrasés puis fait monter sur le dos de la fourchette (NDLudo : J’ai entendu la même chose il y a bien longtemps au sujet des petits pois. Quelqu’un habitant dans la Perfide Albion pourrait-il nous confirmer ? Lolo par exemple ?). Si ça se trouve cette coutume a pénétré dans les mœurs japonaises et a été appliquée à une céréale similaire : le riz.

Nous profitâmes d’un curry et tout le monde utilisait le creux de la fourchette. En respectant un minimum de bonnes manières, c'est-à-dire en évitant de faire du bruit avec les couverts ou la bouche, Il suffit de connaître un minimum de bonnes manières et de manger le plus simplement à sa façon. Les Japonais ne considèrent jamais comme mal élevés les étrangers qui peinent avec des baguettes. En réalité, je ne sais pas comment on me percevait mais je pense que c’était mal vu.

 

 

 

A suivre

Publié dans ガリアへ-En Gaule