Voyage en France. L'arrivée et Orléans, le 7 août 2006 (quatrième partie)

Publié le par Daishi

Voir les épisodes précédents.

 

食後、林道を車で走りシャンボール城を観光しに行く。

駐車場には、いろんな国からの旅行客の車が停まっていた。EU圏内の車のナンバーはデザインが統一されていて、ナンバー左端にEUのマークがあり、その下にその車の登録してある国の略号がプリントされている。フランスの場合はFとか、そんな感じ。観光バスも何台か停まっていて、日本語で「○○ツアー様」とか書かれているバスを二台も発見した。また、どこの国のものかわからないけど、ものすごい格好いいデザインの観光バスもあった。

駐車場を抜け、道を歩いていてふと気がつくと、両親の姿が無い。

あれ?と思って周りを見渡すと、日本人観光ツアーに紛れ込み、ガイドの説明を勝手に聞いていた(笑)。 ガイドも「聞くな!あっちいけ!」とも言えないだろうし困っただろうな(笑)。

みやげ物屋みたいな所を抜けて城の側面を周って正面へ向かう。城の正面には広大な芝生が広がっていた。戦争に使う城ではなく、居城する為の宮殿の要素が強かったらしく視界に収まりきらないほどの大きな城は、完璧なシメトリで築かれていて美しかった。

正面入り口から中に入り、チケット売り場でチケットを購入する。観光案内が流れるイヤホンのついたトランシーバーのような機械のレンタルもしていた。日本円で1500円くらいだったかな。日本語を含む何ヶ国語かのバージョンで印刷された小さな紙のガイドもあった。

 

Après le repas, nous empruntâmes une route de forêt pour nous diriger vers le château de Chambord. Des véhicules provenant de différents pays étaient stationnés dans le parking. Les plaques d’immatriculation des pays de l’Union Européenne possèdent le même design avec les lettres EU sur le bord gauche, et l’abréviation du pays en dessous. Par exemple, c’est le « F » pour la France.

On pouvait voir aussi de nombreux cars de touristes. J’aperçus même deux cars avec une pancarte en japonais du genre « Tour untel ».

Il y avait aussi un bus de je ne sais quel pays avec un design très classe.

En sortant du parking alors que nous marchions sur le chemin qui mène vers le monument, je me rendis compte que mes parents avaient disparu.

Bah !? En regardant autour de moi, je les aperçus mélangés à un groupe de touristes japonais. Ils profitaient des explications d’un guide !

Ce dernier devait se sentir bien gêné puisqu’il ne pouvait pas dire tout haut « Mais qu’est-ce que vous faîtes là ? Allez-vous en ! ».

Après avoir dépassé les boutiques de souvenir, nous contournâmes les flancs du château pour nous rendre vers la façade où s’étendait une immense pelouse.

Il ne s’agissait pas d’un bâtiment utilisé en temps de guerre mais d’un palais avec toutes les caractéristiques d’une résidence, si grande qu’elle ne rentrait pas entièrement dans mon champ de vision et bâtie avec une parfaite symétrie.

Une fois à l’intérieur, nous achetâmes des tickets d’entrée. Un service de guide par casque audio était aussi disponible pour à peu près 1500 yens (10 euros) ainsi que des dépliants en plusieurs langues, dont le japonais.

 

敷地面積は城の部分だけでもかなり広く、そして部屋数がまた物凄く沢山あってしかもその部屋それぞれに高級であろう美術品が掲げられていた。

城の中央にはダヴィンチの考案した二重螺旋の階段があった。これは上り下りする人同士がすれ違わずに済む様に設計されたらしいのだが現在まで、スタンダードな形になっていないという事はあまり流行らなかったのだろうか。

内装は隅々まで優雅で、柱の一本とっても丁寧にレリーフが施してあり素晴らしいものだった。

建物の屋根にも様々な彫像と結構な数の小さな塔が。

力強さを前面に押し出した西洋美術の思想と、芸術への飽くなき探究心を感じた。

城の見学を終え、併設してあるみやげ物屋兼カフェでタバコを買った。タバコの他にオレンジーナという、その名の通りオレンジの炭酸飲料を買った。これがすごくウマくてはまってしまった。フランスではタバコを売っている店には「TABAC」という赤い看板が掲げられている。

(旅行中、タバコの専門店みたいな所は見つからず大概がカフェにもなっているような感じだった。)

そして、ここで驚いたことが一つ。タバコがめちゃ高いのだ。僕は普段ラッキーストライクを吸っているのだが同じ銘柄のタバコの値段がほぼ倍。

(厳密にはまったく同じではなく、タール1mg、ニコチンが0.1mg少ない。だが味は濃く感じた。)

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

L’édifice en lui-même occupait déjà une grande surface, et renfermait un grand nombre de pièces où figuraient des œuvres d’art luxueuses. Au centre se tenait l’escalier en double spirale de Léonard de Vinci. Il semblerait qu’il ait été construit pour éviter aux personnes qui le montent de rencontrer celles qui le descendent mais jusqu’à présent, le modèle n’a pas servi de standard.

L’intérieur était en tout lieu distingué, les piliers supportaient chacun des reliefs de toute beauté. Sur les toits, on pouvait voir de nombreuses petites tours abritant diverses statues. J’ai vraiment ressenti les idées artistiques fortes exprimées par la façade et la passion sans limite des gens de l’époque pour les arts.

La visite terminée, j’achetai un paquet de cigarettes dans un café à proximité. Je pris aussi un Orangina, qui comme son nom l’indique, est une boisson gazeuse à base d’orange. Ce fut si bon que je l’adoptai tout de suite. Les commerces qui vendent des cigarettes en France portent l’enseigne rouge « TABAC ».

Pendant mon séjour, je n’ai pu trouver de magasins spécialisés. J’avais l’impression qu’en gros tous les cafés proposaient ce service.

Une chose me surprit. Le tabac était vachement cher. Mes cigarettes de prédilection, les Lucky Strike, étaient vendues le double.

En fait, il ne s’agit pas exactement du même modèle puisqu’elles contiennent 1mg de de goudron et 0.1 mg de nicotine de moins que les Japonaises, bien que le goût demeure plus fort.

 

日本では基本的に20本入りなのだが、25本入りのパッケージがあったのでそれを購入。

ジーパンへの収まりが悪く、全て吸い終わる頃には箱がボロボロになってしまった。

それにしてもこんなに高いタバコなのに、日本ほどではないものの結構な数の喫煙者を見かけた。

タバコの話でもう一つ。フランスにはどうやら喫煙所というものが無いようで、禁煙と明記されている場所でなければ基本的にどこで吸っても良さそうな感じ。食べ物屋さんでの分煙化もさほど進んでいないように見え窓側の一番良い席で客がプカプカしていたので、日本のような酷い待遇というわけでは無さそうだ。

喫煙所が無い、つまり公衆の灰皿も無いのでポイ捨て。

シャンボール城もそうだが、街中の至る所に吸殻が捨てられていた。

僕はその辺は厳しいものだと思っていて携帯灰皿を常に所持していたので、景観を汚さずに済んだわけだが。

 

つづく

 

Au Japon, la norme est de vingt cigarettes par paquet, mais puisqu’il y en avait de vingt-cinq, j’en pris un. Celui-ci ne rentrait pas facilement dans la poche de mon jean et la boite était en piteux état quand je l’avais terminée.

Avec de tels tarifs, je fus surpris de voir beaucoup de fumeurs, en nombre certes moindre qu’au Japon. Autre chose, il semblerait qu’il n’y ait pas de coins fumeurs en France et qu’il soit donc permis de fumer où on veut si l’on ne voit pas d’écriteau stipulant le contraire. Les zones de séparation dans les restaurants ne semblaient pas aussi établies qu’au Japon et j’ai pu voir des personnes cloper en cadence aux meilleures places, celles près des fenêtres. On ne pense donc pas que cela pourrait repousser la clientèle, chose que l’on prend en compte au Japon.

En l’absence de zone fumeur, on ne trouvait donc pas de cendriers et les gens jetaient leur mégot à terre. Non seulement à Chambord mais dans divers endroits en ville, on trouvait des mégots au sol (NDLudo : les Japonais le font sans doute moins ouvertement que les Français mais le font quand même. Les grilles d’aération du métro sont truffées de détritus, les automobiliste n’hésitent pas à vider leur cendrier sur le parking des combini et j’ai même vu un abruti jeter son mégot sur les voix du Meitetsu il y a trois semaines alors qu’il est formellement interdit de fumer dans une gare, à fortiori en souterrain).

Etant intraitable sur le sujet, je me promène toujours avec un cendrier de poche et c’est sans souiller l’environnement que je quittais les lieux.

 

A suivre

Publié dans ガリアへ-En Gaule