Voyage en France. La cathédrale et Paris, le 10 août 2006 (troisième et dernière partie)

Publié le par Daishi

Voir les épisodes précédents.

 

荷物を部屋に置いた後、エッフェル塔に向かう予定だったのだが結構疲れていたのでホワードが帰ってくるまで部屋でまったりと過ごす。6時ごろ、仕事を終えたホワードが帰宅したあと、近所のスーパーで食料や飲み物の買出し。スーパーではチーズやハム、パン、ソシィソン、ロールモップ(ニシンの酢漬け。イワシだと思ってた。)、生パスタ。あとお酒。テキーラーの入ったビールがあるのだが、これが非常に美味しかった。ビールというか新しい飲み物という感じ。他にもリンゴのお酒(シードル。1.5Lのペットボトルで売っている。)を買った。相変わらず、ハムとチーズが美味くて酒がすすんでしまう。

夕食をとった後、近くに最近出来た橋があるという事で散歩に出発。クールサンテミリオンという、もともとワイン市場だった場所で現在はレストランや雑貨店が並ぶ綺麗なスポットを通り

セーヌ川方面へ向かい、次はフランスの国立図書館へ。セーヌ川の川岸には船のレストランがあって、そこからは陽気な音楽が流れてきていた。国立図書館はL字形のビルが4棟、四角を描くように建っている高層ビル。空も暗くなり近代的な図書館のビルの中心からは光り輝くエッフェル塔が遠くに見えた。どことなく横浜のみなとみらいに似ている感じがした。

そして、新しく出来たアーチ型の橋を渡りBercy公園を抜け、家に戻る。(公園の隣には、天井に芝生が植えられた古墳のようなスタジアムがあった)

 

Après avoir déposé nos affaires, nous avions prévu de voir la Tour Eiffel mais comme nous étions plutôt fatigués, nous décidâmes d’attendre Howard dans son appartement jusqu’à son retour. Il débarqua vers six heures et nous allâmes ensemble faire quelques courses au supermarché du coin. Nous achetâmes du fromage, du jambon, du pain, du saucisson, des rollmops (du hareng mariné il me semble), et des pâtes fraîches. Et puis de l’alcool aussi. Il y avait des bières avec de la tequila dedans et c’était vraiment délicieux. Il s’agit plus d’une boisson d’un nouveau type que d’une bière. Nous prîmes aussi de l’alcool à base de pommes (du cidre en bouteille plastique de 1.5 L). Comme toujours le jambon et le fromage étaient très bons et je continuais à boire de l’alcool.

Après le dîner, Howard nous apprit l’existence d’un pont récemment achevé et nous décidâmes d’aller nous y promener. Nous traversâmes le Cour Saint Emilion, un lieu agréable qui renferme des boutiques d’artisanat et des restaurants, et qui servait jadis de marché aux vins, puis parvînmes en bord de Seine pour ensuite continuer vers la bibliothèque nationale. Sur les rives du fleuve, on pouvait apercevoir des bateaux restaurants et une musique entraînante s’en échappait. La bibliothèque se compose de quatre bâtiments en L élevés, disposés de telle façon qu’ils dessinent un carré. Il faisait déjà sombre et du centre de la bibliothèque on pouvait voir la lumière de la Tour Eiffel au loin. Cela ressemblait au quartier Minatomirai de Yokohama.

Nous empruntâmes ensuite le pont en arc de cercle fraîchement construit, passâmes devant le parc de Bercy avant de rentrer à la maison. A côté du parc se trouvait un stade dont le dôme était recouvert de pelouse comme un kofun (NDLudo : tumulus japonais ancien servant de tombe).

 

Image Hosted by ImageShack.us


途中、線路の高架下を通った時にある事に気がつく。地面に照明が等間隔に埋められているのだが、その照明の光が様々な色に変化しているのだ。さらにその先には、この橋を建設した時に作った支柱が今でも残っておりライトアップされていた。こんなところまで気を使って街を作っているパリ、感心させられるのだがそれと同時に気になった事もある。街の汚れだ。街中に限らず、お店や地下鉄など全てにおいてなのだが薄汚れている。タバコの吸殻はかなり目立つし、翌日行ったベルサイユ宮殿にはトウモロコシの食いカスが植木の所に捨ててあった。街中では数十メートル毎ぐらいの間隔でゴミ箱が設置してあるのに。また犬と鳥(ハト)の糞が道を埋め尽くすほど大量にばら撒かれている。街中の落書きは残念な事に、最近は日本でも多く見かけるのだが

ここでは電車の窓やシートにも落書きがしてあって、でも放置してある。窓の外には素晴らしい光景が広がっているのだが、ガラスに傷をつけた落書きのせいで曇って見えた。

もう一つ、日本の病的なまでに清潔なトイレに慣れてしまうと、飲食店や公衆のトイレの状況に躊躇する。便座が無いとか手拭のタオルが床まで伸びてたり、とにかく手が行き届いていない。とりあえずハンカチとティッシュは絶対持参すべし。あと一歩、このあたりまで気が回れば素晴らしい街になるだけに非常に残念な事だと思った。

家に到着して、みんなで少し話しをした後すぐに眠りについた。もともと、寝つきは早いほうなんだけど、フランスに来てからというもの更に寝つきが良くなっていてゴロと横になると、ものの数分で記憶が無くなる。体はそんなに疲れてはいないんだけど、体験すること全てが初めての事ばかりなので精神的に圧倒されているのかな。

 

つづく

 

Sur la route du retour, je remarquai quelque chose sous le tunnel ferroviaire. Des lumières étaient disposées à intervalles réguliers sur le sol mais celles-ci changeaient de couleur. Un peu plus loin, les piliers d’époque qui supportaient le pont depuis sa création étaient éclairés. Je suis épaté de voir que Paris possède des quartiers construits avec autant de soucis du détail mais autre chose me frappa aussi. La saleté. Que ce soit en plein centre-ville, les magasins ou le métro, tout est un peu sale. Les mégots sont omniprésents et nous avons même vu des restes d’épis de maïs sur une grille d’arbre à Versailles où nous sommes allés le lendemain. On trouve pourtant des poubelles à quelques dizaines de mètres d’intervalle les unes des autres. On pouvait voir aussi éparpillées en grande quantité des étrons canins ou des fientes de pigeons (NDLudo : gniiii) qui recouvraient les trottoirs. Quant aux graffiti, c’était vraiment regrettable, bien qu’on en voit désormais aussi beaucoup au Japon, mais ici les fenêtres et les sièges des trains étaient gribouillés et laissés tels quels. Les fenêtres offrent pourtant une vue superbe mais à cause des tags, les vitres semblaient embuées.

Autre chose : si l’on a l’habitude des toilettes japonaises archi-propres au point que cela paraît maladif, on hésite à utiliser les toilettes publiques ou celles des restaurants. Soit il n’y a plus de lunette, soit la serviette pend de la machine jusqu’au sol, bref aucune main ne vient arranger la chose (NDLudo : toutes les toilettes que nous avons vu à Paris, je dis bien toutes, étaient de la sorte). Il est donc impératif de se munir au préalable de mouchoirs. C’est vraiment dommage car il suffirait de peu pour que la ville soit superbe.

Arrivés à la maison, nous discutâmes un peu avant de dormir. J’ai tendance à trouver le sommeil assez rapidement, mais depuis mon arrivée en France, c’était devenu encore plus simple et il suffisait que, vlan, je tombe comme une masse sur le lit et en quelques minutes, j’oubliais tout. Je n’étais pourtant pas si fatigué que cela mais je fus sans doute écrasé par le poids de toutes ces émotions ressenties pour la première fois.

 

A suivre

Publié dans ガリアへ-En Gaule