Mettons fin à l'hystérie !

Publié le par Ludo

A l'instar de Daniel, je suis ulcéré de voir à quel points les médias occidentaux, français en tête, ont récupéré l'accident de la centrale de Fukushima pour faire de l'audience. On rajoute un logo "danger nucléaire" qui clignotte dans un coin de l'écran, on saupoudre d'expressions ultra-pessismistes (cataclysme, apocalypse etc.) et quand ça va mieux on dit que la situation n'a pas empiré ou que c'est une opération de la dernière chance... De mauvais journalistes cantonnés dans leur appartement à Tokyo et clairement ignorants des faits pourtant relayés sans fioriture ni conjecture par les médias japonais se sont appuyés sur des rumeurs et semblaient éprouver un malin plaisir à décrire des scénarii alarmistes ou pire : des mensonges. Le rappatriement des ressortissants des pays occidentaux résidents à Tokyo étaient clairement infondé. Honte aux écologistes français qui se sont empressés le jour même du séisme de lancer la polémique sur l'avenir du nucléaire, sans aucune considération ni décense pour les victimes du tremblement de terre. Il y a un temps pour tout et lancer un débat à ce moment-là était vraiment odieux. On voit bien l'ignorance de ces pauvres utopistes à l'égard du Japon quand on constate l'étendue des connaissances en géographie de Cécile Duflot.

Pourquoi ne pas faire confiance aux Japonais, à l'intégrité de leurs informations et à leur gouvernement en pareille circonstance? Pensez-vous sincèrement que de misérables scribouillards à 10000Km de la centrale comprennent vraiment le problème?

Aucune de mes connaissances au Japon, étrangères ou japonaises, les membres de ma belle-famille ne comprend cette hystérie.

En France, cet accident a presque occulté le vrai drame : des dizaines de milliers de victimes et un nombre faramineux de personnes qui n'ont plus de toit. Ne les oublions pas !


Publié dans Ougl