Quatrième rapport de mission

Publié le par Ludo

Si Marukun aide à developer les muscles des mâchoires, il n’a aucun effet sur le développement d’une capacité primordiale en mission : la course. Pour cela les responsables du centre m’ont offert les services d’un bien curieux énergumène. Baptisé par leurs soins « Monsieur Mouton », j’avoue que lors de nos premiers contacts sa taille m’avait plutôt impressionné. Malgré un nom ridicule, il se montre particulièrement redoutable dans ses déplacements puisque, non seulement il fonce à toute vitesse, mais en plus il est impossible de déterminer sa trajectoire de fuite. Le but des exercices en sa présence reste simple : je dois à chaque fois le capturer le plus rapidement possible. Sa forme étrange ne facilite pas la chose ce qui peut devenir vite énervant. Après les premières courses, mes nerfs prennent le dessus et je me surprends parfois à lui infliger des coups, qu’il mérite amplement. D’accord, ce n’est pas Monsieur Pingouin, mais il me pousse parfois à bout à rebondir comme ça n’importe où et à me regarder de loin la tête à l’envers... L’intéressé, je dois l’admettre, fait preuve d’une très grande patience à mon égard et ne montre, lui, aucune animosité...

C’est en tout cas grâce à lui que je suis parvenu à devenir un sprinter de haut niveau et je suis convaincu de dépasser mes propres records très prochainement.