Troisième rapport de mission

Publié le par Ludo

 

Outre mon excécrable sparing partner, le Centre a eu la gentillesse de mettre à ma disposition des instruments de haute technologie lors de mes séances d’entraînement. J’ai remarqué, non sans surprise, que petit à petit, de nouvelles dents faisaient leur apparition dans ma mâchoire. Elles vont sans nul doute améliorer considérablement mes capacités de défense. J’ignore de quelle manière, elles sont apparues puisque je n’ai reçu aucune injection médicamenteuse suspecte depuis mon arrivée. Je mets donc de côté l’hypothèse de la mutation génétique calculée à « l’insu de mon plein gré ». Bref parmi le matériel offert, figure le dispositif « Marukun ». Il s’agit d’un cercle entouré de tissu très coloré, ni trop dur ni trop mou sur lequel on a cousu des franges d’autres tissus de différentes textures à trois endroits, tous les 120 degrés. Je suppose que les couleurs criardes sont là pour rendre l’objet à la fois facilement repérable et énervant à l’oeil. Non mais, qui m’a fichu des teintes pareilles ! Le cercle en lui-même reste facile à appréhender avec les griffes et se laisse facilement mordre. C’est d’ailleurs un plaisir de donner de bons coups de dents... dedans. Il s’en dégage une odeur plutôt enivrante. J’ai d’ailleurs surpris les responsables du Centre dire de Marukun qu’il renfermait une substance qu’ils appelaient « erbasha »... Cet instrument demeure l’un de mes favoris. Je vous présenterai les autres la prochaine fois...