Suspense, après la pub

Publié le par Ludo

Dans tous les pays où « Qui veut gagner des millions ? » est passé, le présentateur prenait un plaisir sadique à faire durer pendant des heures le moment qui sépare la réponse du candidat au résultat. Le japonais Mino Monta est devenu un maître en la matière. Ce vétéran de la télévision, personnalité la plus payée de l’année 2006, travaille pour un nombre incroyable d’émissions, et est ainsi occupé au moins deux fois par jour, sept jours sur sept. Il rattrape son surmenage en faisant souffrir les joueurs qui veulent gagner des millions tous les jeudi soirs à 19h.

Une fois que la victime a prononcé le fatidique « final answer » (notez bien que plutôt que d’utiliser une expression japonaise, on a préféré faire appel à l’anglais), Mino entre alors en phase « mérou ». L’air trop grave pour ne pas provoquer un sourire de ma part, il va fixer des yeux sa proie et presque imperceptiblement, approcher son visage. A partir de ce moment-là, trois secondes de silence insupportable… Inutile de parier sur ce qu’il va arriver ensuite puisque l’apparition de la pub ne fait aucun doute.

Deux minutes plus tard, rebelote, mais histoire que les téléspectateurs « bas du front » comprennent bien, on repasse la question, le choix de la réponse, le « final answer », et les trois secondes de mérou, le tout suivi par trois secondes de mérou inédites, la sueur sur le front du candidat, deux ou trois personnes dans le public en apnée avant qu’enfin quelqu’un daigne bouger un membre… Mino Monta prononcera alors l’un des deux mots suivants : seikai 正解 (pour « exact »), zannen 残念 (pour « c’est pas d’pot »). Epuisant non ?


Publié dans Ambiances